Par Roberson Docteur

Au terme d’un match riche en rebondissements, avec notamment sept buts, l’Inter Milan était au bout du spectacle ce soir en renversant la Fiorentina (4-3) lors de la deuxième journée de la Série A.

En effet, les Nerazzuri sont parvenus à basculer une situation compromise pour s’imposer tardivement face à la Fiorentina (4-3).

Si Franck Ribéry et ses coéquipiers ont parfaitement démarré la rencontre en déclenchant les hostilités dès la 3e minute par Cristian Kouamé (0-1), dominateurs dans la possession du ballon, dans la première partie, les protégés d’Antonio Conte parvenaient à égaliser en toute fin de première période sur un but de Lautaro Martinez (1-1, 45e+2).

Au retour des vestiaires, les milanais profitaient d’un ballon mal apprécié de Ceccherini pour passer devant (2-1, 52e).

Cinq minutes plus tard, grâce à Gaetano Castrovilli, la Fiorentina trouvait l’égalisation après être bien servi par Franck Ribéry(2-2, 57e).

Le français double passeur décisif déjà dans la rencontre, à nouveau passeur lors qu’il alerté Frederico Chiesa pour le 3e but de la Viola (2-3, 63e). Toutefois la Fiorentina qui croyait a une victoire, a été renversé en peu de temps, encaissant deux buts de l’international belge, Romelu Lulaku (3-3, 84e) et de Danilo D’Ambrosio (4-3, 89e).

Après cette victoire, Antonio Conte peut en tout cas être satisfait surtout avec l’entrée en jeu d’Arturo Vidal, mais cependant, le professeur du club lombard a encore du boulot.

Similar Articles

Laisser un commentaire