fbpx
ACTUALITES FOOTBALL MATCHS QATAR2022

Coupe du monde: Maroc – Croatie, match décisif et embêtant 

Par Guillaume Guvenson

À l’issue de cette 22e édition de la coupe du monde Qatar 2022, Croates et marocains vont livrer bataille ce samedi dans le cadre de la petite finale afin de désigner qui sera la troisième et quatrième meilleure nation mondiale derrière les deux finalistes .Si d’un côté Zlatko Dalic a tenu à souligner l’importance de ce match, de l’autre côté Walid Regragui pense que c’est un match embêtant qui va se disputer entre deux perdants.

Humiliés (3-0) en demi-finale par les Argentins de Lionel Scaloni, les coéquipiers de Luka Modric ont un dernier match à disputer face au Maroc, un remake des phases de groupes dans la poule F où la rencontre s’est soldée sur le score de (0-0). Comme en 1998, la Croatie sans aucune légèreté va lutter pour obtenir cette troisième place pour mieux clôturer ce mondial. Le sélectionneur Zlatko Dalic avertit le Maroc que ce match révèle d’une importance capitale pour le petit pays des Balkans.

«Pour nous, c’est un match de la plus grande importance, pour une médaille. Nous avons beaucoup de respect pour le Maroc qui a été une grande surprise du tournoi. Ils sont dans le même état d’esprit que nous, c’est un grand match aussi pour eux (…) De grandes équipes n’ont pas atteint les demi-finales, et la troisième place est jouée par des équipes qui n’étaient pas favorites. a déclaré le sélectionneur Croate.

Tandis qu’en face, apparemment frustré par leur élimination, le sélectionneur Walid Regragui n’a pas vu cette rencontre de la même manière. Éliminé dans le dernier carré par la France (2-0) le Maroc en voulait plus. Chemin glorieux, il est devenu la première équipe africaine à atteindre les demi-finales. Malheureusement, la route a été brusquement suspendue contre les français, champion de caractère qui savait parfaitement gérer les assauts marocains.

«Pour être honnête, ce match de classement m’embête un peu. C’est compliqué après une désillusion de jouer 2 jours après. Pour moi, on est à la place du con là. Être 3e ou 4e, à l’arrivée, tu retiens juste que tu n’es pas en finale. D’ailleurs, même si on était en finale et qu’on perdait, je dirais la même chose.  a conclu le sélectionneur marocain.

Follow Me:

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »