Luckenley Shaphard DELFORT

Au Gazprom Arena à Saint Petersbourg, ce vendredi 2 Juillet 2021, l’Espagne a eu raison de la Suisse au terme de la séance fatidique des tirs au but (3-1), après un match nul (1-1).

Cette fois, cela n’a pas souri. Largement dominée par l’Espagne et au bord de la rupture en prolongations, la Suisse s’est finalement inclinée aux tirs au but ce vendredi 2 juillet 2021 en quart de finale de l’Euro. La Roja s’en sort et continue son bonhomme de chemin.

D’abord, tout a commencé  à la (8′) de jeu lorsque l’Espagne a trouvé la faille, suite à un corner de Koke, Jordi Alba a hérité du ballon à l’entrée de la surface, Le latéral a alors pris sa chance en première intention. Titularisé à la place d’un Xhaka suspendu, Zakaria a alors détourné la tentative qui semblait anodine, prenant à contrepied  le dernier rempart de la Nati,  Sommer (0-1). Monopolisant le ballon, la Roja a alors géré son avantage, sans pour autant se montrer particulièrement dangereuse.

Au retour des vestiaires, la Suisse est revenue avec de nouvelles intentions face à une équipe Espagnole qui a longtemps paru apathique. En effet,  Une poignée de minutes plus tard, Shaqiri a parfaitement croisé sa tentative après une erreur de la défense ibérique pour remettre les deux équipes à égalité (1-1, 68′).

Plus fraîche physiquement, la Suisse a alors semblé prendre le dessus. Toutefois, elle a été rapidement coupée dans son élan par l’expulsion de Freuler, le milieu ne maîtrisant pas du tout son intervention sur Moreno (77′). Dès lors, les Suisses n’ont plus vu le jour mais ont tenu tête jusqu’à la fin du temps réglementaire (1-1, 90′).

En prolongations, les vagues espagnoles se sont succédées sur les buts d’un Yann Sommer qui a alors sorti son costume de super-héros. Le portier de la Nati a littéralement écoeuré les attaquants adverses avec plusieurs interventions de grandes classe.

Lors d’une séance de tirs au but irrespirable, la Suisse a d’abord pris le dessus, dans le sillage du manqué de Busquets trouvant le < sur sa première tentative. Mais les Helvètes, loin de leur réussite contre la France, se sont heurtés par deux fois à un Unai Simon en état de grâce. Vargas a ensuite expédié sa tentative au-dessus des cages espagnoles.

Gerard Moreno, en mode gâchis après son entrée en jeu ne s’est pas fait prier pour sceller le sort de la rencontre et envoyer son équipe dans le dernier carré de la compétition (1-1, 1-3 TAB). La Roja affrontera l’Italie en demie-finale.

Similar Articles

Laisser un commentaire