Par Roberson Docteur

Wembley,  le mythique stade de Londres,  sera  le lieu du grand rassemblement, à partir du mardi 6 juillet et mercredi 7 juillet  2021, à l’issue des demi-finales du championnat d’Europe de football.  Qui de l’Angleterre,  l’Espagne,  l’Italie ou le Danmark  remportera ce tournoi ? Passage en revue des prétendants au titre.

Avant le début de l’Euro 2021, la France était la grande favorite à la victoire finale . La défaite en huitièmes de finale  face à la Suisse, avec un dernier tir au but manqué par Kylian Mbappé, a rebattu les cartes. Désormais, on connaît l’identité des quatre qualifiés pour les demi-finales et qui peuvent encore prétendre à la victoire dans cet Euro.

En effet, la sélection Italienne  amenée par Roberto Mancini a totalement évacué le traumatisme de sa non non-participation au  Mondial-2018. Avec une équipe en  grande pompe emmenée en attaque par Lorenzo Insigne et sa défense de fer organisée autour de Giorgio Chiellini et Leonardo Bonucci, elle a été  seulement prise à défaut deux fois depuis le début du tournoi : en huitièmes contre l’Autriche (2-1 a.p.) puis en quarts contre la Belgique sur penalty (2-1).
Aligné  un 32ème matchs sans défaite depuis septembre 2018, l’Italie est désormais une véritable  machine á gagner et à une marche d’une finale à Wembley.

L’Angleterre est sans doute le deuxième grand favori de cet Euro désormais. Les Anglais montent en puissance : après une phase de groupe maîtrisée (deux victoires face à la Croatie et la République Tchèque, un nul face à l’Ecosse), ils viennent d’inscrire six buts en deux matches à élimination directe face à l’Allemagne (2-0), puis l’Ukraine (4-0).

Les joueurs de Gareth Southgate possèdent l’avantage de jouer à domicile en demi-finale et pour une éventuelle finale, à Wembley.

Dire que personne ne croit en une victoire du Danemark à l’Euro 2021 peut presque s’apparenter à une vérité.  A des années-lumière des trois autres demi-finaliste, il  faut dire que l’on n’imaginait pas la sélection danoise à ce stade de la compétition, d’autant plus après le terrible premier match, où Christian Eriksen a eu son malaise.
Contre toute attente,  le Danemark a snobé tout le monde! En effet,  après deux défaites en  phase de poules (Finlande, Belgique), les Danois ont relevé la barre : un succès 4-1 face à la Russie, un autre 4-0 face au Pays de Galles en huitièmes de finale et une qualification pour les demies remportée face à la République Tchèque (2-1), le Danemark est désormais en demi-finale . Toutefois,  le Danemark, sur le papier, semble être la sélection la plus faible. Mais l’équipe est portée par un formidable état d’esprit qui pourrait la porter très haut, jusqu’à faire déjouer les pronostics.

Après deux performances indigestes en début d’Euro face à la Suède (0-0) et à la Pologne (1-1), l’Espagne a retrouvé des couleurs au bon moment, avant d’affronter la Slovaquie lors de son dernier match de groupe (5-0). Alors que l’équipe nationale ne rencontrait que l’indifférence, elle a fini par repassionner les foules après un match fou contre la Croatie (5-3 ap) et une performance haletante contre la Suisse (1-1, 3-1 tab). Des performances qui doivent beaucoup aux individualités espagnoles, à l’image du phénoménal Pedri.
La Roja ne veut pas se contenter de la demi-finale. Elle est en mission rachat après ses Mondiaux 2014 et 2018 ratés, entrecoupés d’un Euro-2016 terminé dès les huitièmes de finale. Elle sera  face à l’Italie (2-0), qu’elle avait corrigée quatre ans plus tôt en finale de l’Euro-2012 (4-0).

Similar Articles

Laisser un commentaire