Luckenley Shaphard DELFORT

 

Dans un document rendu public le 4 février dernier par la Fédération Haïtienne de Football (FHF), la décision de la COCHAFOP d’attribuer le titre de champion au Violette AC après les incidents survenus lors de la finale retour du championnat haïtien de football a été révoqué par la Commission de recours de la FHF.

 

La grande finale de la série d’ouverture du championnat haïtien de football de première division devant se disputer sur 2 matchs aller/retour a été entaché d’incidents malheureux dont des actes de violences ayant provoqués des pertes en vie humaines. À l’issue des derniers incidents survenus lors du match retour le 10 janvier 2021 dernier le Commission Organisatrice du Championnat (Cochafop) avait pris la malencontreuse décision d’octroyer le titre de Champipn au Violettee AC, alors que les observateurs s’attendaient à une reprogrammation de ladite rencontre. Cette décision avait été aussi contestée à tous les niveaux par l’Arcahaie FC.

 

L’AFC avait effectué un appel devant la commission de recours de la FHF. Dans le document du 4 février 2021 dernier la commission de recours affirme avoir reçu l’appel des archelois et a ainsi pris des décisions, suivants les Code Disciplinaire et éthique de la FIFA.

 

D’où :

 

– Le Parc Saint Yves est suspendu pour le reste de la compétition

 

– Les joueurs Mardochée Pompée Samuel et Alexy Olnick ont écopé de trois (3) matchs de suspension

 

– Le Joueur réserviste du Violette AC Renato Lambert a écopé de deux (2) de suspension

 

– L’entraîneur Adjoint du Violette AC Walter Joseph a, quant à lui été suspendus pour six (6) matchs

 

– L’Archaie FC de son côté est condamné à payer une amende de 200 000 gourdes

 

 

La commission de recours de la Fédération Haïtienne a aussi ordonné: 

 

– La reprogrammation de la rencontre discontinuée sur terrain neutre et à huis clos à la COCHAFOP

 

– La Confiscation de l’amende du recours au profit de la FHF

 

– À la Fédération Haïtienne de Football de soumettre un rapport au commissaire du gouvernement de Port-au-Prince pour la suite d’enquête approfondie sur les différents incidents du 10 janvier 2021 dernier.

 

Pour l’instant la date et le lieu de la reprogrammation de cette rencontre n’ont pas encore été communiqué.

Similar Articles

Laisser un commentaire