fbpx
You are here
Home > ACTUALITES > Football/Euro2020 : Le sacre de l’Italie, résultat d’un projet bien charpenté 

Football/Euro2020 : Le sacre de l’Italie, résultat d’un projet bien charpenté 

Luckenley Shaphard DELFORT
La 46e édition de la Coupe d’Europe a pris fin ce dimanche 11 juillet avec le sacre de l’Italie (1-1), (3-2) au tirs au but face à l’Angleterre,  précisément à Wembley. Deuxième titre de Champion d’Europe de la Squadra Azurra. Un projet bien réfléchi qui donne un bon résultat.
L’Italie a entamé l’Euro avec statut de favori à la compétition. Selon certains grands observateursdu foot, l’Italie annonçait la couleur d’autant qu’elle marche sur une série de plus de 25 matchs sans défaites.
 La Sélection Italienne a eb Le monde du foot tombe sous le charme de la sélection italienne non seulement pour ses performances les unes plus hilarante que les autres,  mais aussi l’alternance du beau jeu et un jeu défensif assidu.
Emmenée par l’experiementé sélectionneur Italien de 56 ans Roberto Mancini, la Squadra Azurra a réalisé un parcours sans faute dans la compétition. Sur les 7 matchs disputés, les Italiens n’ont enregistré aucune défaite et maintiennent désormais leur série d’invincibilité à 34 matchs. Depuis septembre 2018 l’Italie n’a enregistré aucune défaite. Elle a comptabilisé 27 victoires et 7 matches nuls et a marqué à 80 reprises pour seulement 11 buts concédés et 21 clean sheets (un match sans but encaissé). Elle n’est plus qu’à un match pour égaler l’Espagne, détentrice du record.
Une équipe dynamique composée de trois catégories de joueurs. Des rescapés de l’épopée de 2006 en l’occurence : Leonardo Bonucci et Georgio Chiellini, les principaux patrons de la défense Italienne, et aussi des joueurs expérimentés comme : Marco Verrati, Jorginho, Ciro Immobile, Allessandro Florenzi, Lorenzo Insigne pour ne citer que ceux-la. Une autre catégorie composée essentiellement de jeunes joueurs bourrés de talents, nous citons entre autres: Frederico Chiesa, Gianluigi Donaruma, Manuel Locatelli, Matteo Pessina, Nicola Barella. A signaler que des Jeunes comme : Zaniola, Pelligrini, n’ont pas pu faire le voyage pour cause de blessure.
Avec un schéma tactique en 1-4-3-3 avec des excellents joueurs dans les couloirs, comme son arrière droit Leonardo Spinazzola qui a marqué d’une pierre blanche la compétition, quoi qu’il ait été écarté par une blessure contracté en quarts de finale face à la Belgique, a été tout carrément magistral.
 La Squadra Azurra a proposé un jeu intense vers le but adverse. Dans certains matchs ils ont la possesion et dans d’autres rencontrent ils renoncent à la création du jeu et laisse l’initiative à l’équipe adverse pour ensuite opérer par des contres et des attaques placées.
Nommé à la tête de la Nazionale le 14 mai 2018 peu après la non-qualification de la sélection Italinne pour la Coupe du monde,  l’entraîneur Italien Mancini a pris les rênes de l’équipe. Avant il a bossé sur le banc de plusieurs clubs des shampionnats majeurs européens dont la Lazio, l’Inter Milan à deux reprises, Manchester Cit.
L’histoire retiendra que c’est Roberto Mancini qui a ramené l’Italie au sommet du football Européen après sa période de vache maigre.
Similar Articles

Laisser un commentaire

Top