Par Stanley Léandre
À l’occasion de la première édition de la Finalissima opposant la championne d’Europe face à celle de la Copa America, l’Argentine a tranquillement remporté la compétition 3-0 face à l’Italie, à Wembley, ce mercredi 1er juin. Ce tournoi a été lancé en 1985 mais stoppé en 1993.  L’édition 1985 remportée par la France et celle de 1993 remportée par l’Argentine.
Quelque soit l’enjeu de cette finale, elle a été quand même une prestigieuse rencontre car elle a opposé deux grandes nations de football. L’Argentine est la deuxième plus grande sélection de football en Amérique du Sud tandis que l’Italie est la deuxième plus grande nation du football européen. Alors que la sélection italienne ne pourra pas disputer la Coupe du monde 2022, le match a été d’une grande importance.
Lionel Messi et ses compatriotes ont pris le match très au sérieux dès le début. Mis en orbite par le capitaine Argentin, Lautaro Martinez a ouvert la marque à la 28e.  Très en forme depuis l’arrivée de Leonel Scaloni , Angel Maria, à la 45e minute, a doublé la mise sur une passe décisive.
La star du Paris Saint-Germain s’est fait distinguer par sa vision du jeu et son habileté avec le ballon. Lionel Messi a délivré deux passes décisives, ce qui a largement contribué  à cette importante victoire. Après avoir servi Lautaro Martinez en première mi-temps, le meilleur buteur de la sélection Argentine, a lancé Paulo Dybala en toute fin de match, soit à la 90+4 pour le troisième but.
L’Argentine profite de la finalissima pour confirmer sa belle forme. Elle vient de réaliser un 32e match sans  défaite.
Similar Articles

Laisser un commentaire