fbpx
You are here
Home > ACTUALITES > Football français: Nasser Al-Khelaïfi s’exprime concernant la reprise de la ligue 1 et 2

Football français: Nasser Al-Khelaïfi s’exprime concernant la reprise de la ligue 1 et 2

ligue 1

Au cours d’un long entretien accordé à nos confrères de RMC Sports, ce Mardi, le président du Paris Saint-Germain Nasser Al-Khelaïfi a donné son impression sur la reprise du football en France et s’est aussi exprimé sur  la situation du Paris Saint-Germain. Le patron du club de la capitale française, a fait le point sur les différentes négociations autour de la reprise de la  Ligue 1 et de la Ligue 2 et avec les diffuseurs. Il estime que les acteurs du football en France doivent se mettre ensemble pour se relever  face à la crise financière causée par la pandémie du Coronavirus .

“On doit apprendre de cette crise tous ensemble pour en ressortir plus fort pour le futur du football en France “, a déclaré le dirigeant qatarien sur RMC Sport; faisant allusion à l’arrêt des compétitions par mesure de précaution face à la maladie « Il faut que l’on soit tous unis et arrêter avec les comportements égoïstes, s’il y a un moment où il faut travailler tous ensemble, c’est bien maintenant » a fait savoir le président du Paris Saint-Germain avant de faire le point sur sa décision de ne pas participer aux différentes négociations en ce qui a trait aux droits tv.

“Je n’ai pas choisi de participer à ces négociations. Si je n’avais pensé qu’à mon intérêt personnel, j’aurais refusé mais j’ai toujours pensé que l’intérêt collectif, celui du football français, devait prévaloir sur les intérêts personnels et les batailles d’ego. Alors, après en avoir discuté avec les autres présidents de clubs ainsi qu’avec Maxime Saada, le président du directoire de Canal+, j’ai décidé d’intégrer ces négociations. Nous en connaissons tous parfaitement les enjeux. Au regard des incertitudes que fait planer la crise actuelle, il en va de la survie de certains clubs de L1 et L2. Nous ne pouvons pas l’accepter. Aucun club ne mérite de disparaître, d’autant que personne, pas plus dans le monde sportif qu’ailleurs, n’avait réellement anticipé les lourds problèmes que nous subissons aujourd’hui. S’il y a un moment où il faut travailler tous ensemble, c’est bien maintenant “.

Malgré que l’équipe parisienne fasse partie des clubs, les moins frappés par la crise financière, elle est exposée a des pertes colossales en cas d’arrêt définitif de la saison. Alors l’homme d’affaires quatarien a exprimé son inquiétude pour l’économie de son administration.

«Je sais parfaitement que nous ne sommes pas les plus à plaindre en ce moment. Mais croyez-moi, si l’on se place d’un strict point de vue financier, l’impact des événements actuels – et de toutes les incertitudes qui en découlent – est considérable pour un club comme le nôtre. Je ne vais pas vous révéler un secret en vous disant que notre masse salariale est d’un volume conséquent. En fin de saison, nous risquons de subir des pertes colossales. Nous ferons face mais rien ne sera simple et il faudra du temps pour retrouver un équilibre. En attendant des jours meilleurs, nos collaborateurs sont en chômage partiel, comme ceux de l’ensemble des clubs français». a conclu Nasser Al-Khelaïfi.

 

Stanley Leandre

Similar Articles

Laisser un commentaire

Top