Par Stanley Léandre

Au terme d’un derby madrilène très tactique, le Real Madrid s’est difficilement imposé sur le score de 2 buts à 1 contre l’Atlético Madrid ce dimanche 18 septembre dans le cadre de la 6e journée du championnat espagnol. L’équipe merengue vient d’enregistrer une sixième victoire consécutive, un record. Elle a du coup repris la tête du classement de la Liga Santander avec 18 points devant le FC Barcelone qui en totalise 16.

Les poulains de Diego Simeone se sont pourtant montrés menaçants au début du match. Joao Félix (8e) pourrait ouvrir le score s’il avait cadré sa reprise après un mauvais renvoi de la défense du Real. Trois minutes plus tard, Yannick Ferreira Carrasco a mis la pression mais il a échoué face à Thibaut Courtois. Après quoi, venait le temps fort des hommes de Carlo Ancelotti.

Profitant de leur momentum, les madrilènes ont pris de sérieuses options en première période. Fédé Valverde a cassé la ligne médiane des colchoneros avant de laisser l’action à Rodrygo et Tchouaméni. Le jeune attaquant international brésilien (18e) a marqué le premier but du match d’un tir du droit au premier poteau après avoir reçu d’une magnifique passe en louche de Tchouaméni. Antoine Griezmann (24e) a réalisé une belle percée au milieu de la defense des galactiques pour tenter d’égaliser mais sa tentative a été repoussée par Courtois. Fédé Valverde (36e) a profité d’un tir de Vincius Junior repoussé par le montant droit de Jan Oblak pour doubler la mise d’une puissante frappe du droit au premier poteau.

En seconde période, les locaux ont essayé d’ajuster leur plan de jeu en se montrant plus agressifs et plus toniques. Suite aux entrées en jeu d’Angel Correira, Matheus Cunha, Alvaro Morata et Mario Hermoso qui ont respectivement remplacé Koke, Joao Félix, De Paul et Carrasco, les rojiblancos ont montré un bien meilleur visage. Toutefois ils n’ont pas pu gagner la bataille au milieu donc ils ont été obligé d’exploiter les couloirs. En conséquence,  Hermoso a réduit l’écart à la 83e avant d’être expulsé huit minutes plus tard après un deuxième carton jaune suite à une faute offensive sur Dani Ceballos dans la surface des merengues.

Contrairement à leur précédents matchs, les merengues ont fait plutôt fait preuve de réalisme et d’efficacité. Ils ont réussi a marqué deux buts après seulement 3 tirs cadrés sur 6 tandis que leurs adversaires ont cadré 5 tirs sur 12.

Similar Articles

Laisser un commentaire