fbpx
You are here
Home > ACTUALITES > Ligue des Champions: Guardiola donne une belle leçon tactique à Pochettino

Ligue des Champions: Guardiola donne une belle leçon tactique à Pochettino

Par Stanley Leandre

Le Manchester City est allé remporter une importante victoire 2-1 en déplacement, au parc des princes, contre le Paris Saint-Germain, en demi- finale aller de la Ligue des Champions, ce mercredi 28 avril. Le technicien espagnol, Josep Sala Guardiola a dicté sa loi face à son homologue, Pochettino.

Les touches de Pochettino

Mauricio Pochettino a opté pour un 4-3-3 avec 3 milieux défensifs pour densifier son milieu de terrain. Dans les buts: Keylor Navas. En défense: Kimpembé, Marquinhos, Michel Baker et Florenzi. Au milieu : Gueyé, Veratti et Paredez. En attaque Neymar, Di-Maria et MBappé. D’un tel dispositif, l’entraîneur parisien a voulu jouer sur la vitesse de ses attaquants pour exploiter les couloirs.

En première période, le coach argentin a fait un assez bon coaching. Le Paris-Germain a réussi à couper tous les contacts des lignes de l’équipe citizen en effecuant un pressing haut. Il avait une bonne occupation de terrain.

Le virévoltant ailier argentin, Angel Di-Maria a démarré le match en grande pompe. L’ancien joueur du Real Madrid, Di-Maria (15e ) a soulevé un corner de la droite vers la gauche, un ballon repris de la tête par le capitaine parisien Marquinhos pour l’ouverture du score. L’argentin a distillé deux autres ballons dans la surface de réparation adverse mais à chaque fois, mal négociés par la star brésilienne, Neymar.

La leçon tactique de Guadiola

Josep Guardiola est réputé pour être un tacticien imprévisible et osé. Il a souvent pris des décisions étonnantes. Ce soir, il a décidé d’aligner Bernado Silva en pointe et Cancelo sur le couloir gauche dans un 4-3-3. Le choix de Bernado Silva était pour compenser la bataille du milieu de terrain. Quant Cancelo, il avait pour mission de stopper les attaques sur le couloir gauche. Car il est un joueur très rapide. Le 11 des citizens: Ederson, Stones, Dias, Walker, Cancelo, Gündogan, Rodri, De Bruyne, Mahrez, Foden et Bernado Silva.

Les Skyblues ont commencé à prendre le contrôle du match en fin de première première période. Le jeune attaquant international anglais, Phil Foden a failli égaliser pour les citizens suite à une récupération citizen dans la surface de réparation adverse. En seconde manche, les protégés de Guardiola ont fait main mise sur le match.

L’équipe citizen a complètement préssuré l’équipe parisienne dans son  camp. De ce fait, les citizens se sont parvenus à étrangler le jeu parisien et coupé les relations des lignes. Ils ont éteint le feu de Neymar, Di-Maria et MBappé et ont, dès lors, pris le commande du match avec une bonne circulation de balle.

Par mesure de précaution, le professeur espagnol, Guardiola a fait entrer Zichecko à la ( 61e) en lieu et place de Cancelo qui évoulait avec un avertissement. C’est le nouveau venu qui allait glisser un ballon à l’entrée de la surface de réparation pour Kevin De Bruyne (64e) qui  trompa Keylor Navas d’une relance du droit terminée au deuxième poteau. Quatorze (14) minutes plus tard, les anglais ont bénéfié de la supériorité numérique et d’un bon coup-franc suite à une sévère intervention  de Gueyé. L’attaquant international algérien Riyad Maherez en a profité pour inscrire un joli but sur un coup-franc placé à l’entrée de la surface de réparation. Il a tiré à ras-le-sol, au montant opposé.

Le Manchester City a bien maitrisé son moment fort pour gagner le match aller. Il a produit une excellente performance. Sans surprise, la formation anglaise avait la possession du ballon avec 60%. Les Skyblues ont  été très précis dans leur tentative. Ils ont cadré 6 de leurs 11 tirs contre 4 tirs cadrés sur 10 pour le Paris Saint-Germain.

Le match retour se disputera, à l’Étihad Stadium, le 04 mai prochain.

Similar Articles

Laisser un commentaire

Top