fbpx
You are here
Home > ACTUALITES > Ligue des champions: Manchester City- Chelsea, les clés de la finale.  

Ligue des champions: Manchester City- Chelsea, les clés de la finale.  

 

 

 

Par Roberson Docteur

 

Ce samedi 29 mai 2021, on connaîtra enfin le nom du vainqueur de l’édition 2020-2021 de la Ligue des Champions. Une finale 100% anglaise entre Manchester City et Chelsea sur la pelouse du Football Club Porto à l’Estadio do Dragáo au Portugal. Ce la grande première de Manchester City, alors que les Blues de Chelsea disputeront leur 3e finale de la compétition après celles 2008 et 2012.

 

En effet, si les deux formations se connaissent par cœur,  une confrontation en finale de la Ligue des champions reste particulière. Euh oui, il est difficile de désigner un favori pour cette finale. Qui va succéder au Bayern Munich? Chelsea ou bien Manchester City? En tout cas voici les clés de la rencontre.

 

Dans le football moderne, le pressing est très important. Et Thomas Tuchel et Pep Guardiola sont deux prosélytes du pressing. Un pressing intense à la perte du ballon qui étouffe l’adversaire. C’est l’un des points forts de Guardiola. Pour le catalan, l’objectif est clair: il ne faut pas laisser les adversaires construire des attaques et remonter le ballon calmement.

 

Pour le technicien allemand, c’est à peu près la même chose. Depuis son arrivée à Chelsea, ce dernier a métamorphosé le club londonien avec surtout un pressing haut, la verticalité, oui il a imposé sa patte dans cette effectif.

 

Efficacité 

 

L’efficacité prime dans les matchs couperets. Le plus efficace remporte la mise, c’est une certitude. 25 buts en 12 matches depuis le début de la compétition pour le champion d’Angleterre. Une moyenne de 2,09 buts par match contre 22buts en 12 matchs pour Chelsea ce qui donne 1,84 but par rencontre.

 

La gestion des émotions 

 

Les finales ne se jouent pas, elle se gagnent. Il faut gérer ses émotions dans les matchs importants c’est un moment à part. L’équipe qui gère le mieux ses nerfs mais aussi ses temps faibles durant le match aura de fortes de chances de soulever la coupe.

 

Le jeu sur les côtés 

 

On a souvent l’habitude de dire, qu’un grand match se gagne au milieu de terrain. Mais il faut pas négliger l’apport des joueurs de côtés dans ce genre de rencontre. Performantes dans l’entrejeu, les deux formations devraient aussi se rendre coup pour coup dans le couloirs.

Sans surprise, les hommes de Pep Guardiola vont monopoliser le cuir et tenter à maintes reprises de trouver des joueurs comme Kevin De Bruyne entre les lignes adverses ou bien créer le surnombre sur les ailes en alignant un faux numéro 9.

 

Néanmoins, lors des dernières confrontations, Thomas Tuchel avait réussi à faire déjouer les Skyblues au cœur du jeu. La différence pourrait donc se faire là.  D’autant plus qu’avec son système 3-4-2-1, les Blues exploitent beaucoup la largeur du terrain afin d’éviter le bloc adverse.

Similar Articles

Laisser un commentaire

Top